Le Verger Éditeur

Éditeur humaniste depuis 1988

Accueil > Le Verger > Mauvaise Graine > Les Petits Meurtres

Les Petits Meurtres

Rodolphe

Parution jeudi 17 mai 2018

Une enquête policière à la fin des années cinquante. Une enquête à l’ancienne, beaucoup plus complexe et dérangeante que les recherches aseptisées sur Internet… et un tueur en série hors norme. Ces « petits meurtres » vont vous dépayser.

Un assassin ne peut-il être aimable et courtois ? Avoir du cœur ? Éprouver une sincère amitié pour ses victimes ? Le commissaire Raffini découvre ici, par hasard, une affaire extrêmement dérangeante.

Elle le mènera de l’ambiance feutrée des maisons de retraite au feu des projecteurs, au fil d’une enquête serrée que Rodolphe nous raconte avec une verve bien à lui.


Né en 1948, Rodolphe a d’abord été professeur de lettres, libraire puis journaliste. Il a publié une biographie de R.L. Stevenson, un recueil de souvenirs sur les années 60, des romans, recueils de poèmes, contes et même des essais…
Mais sa principale activité concerne la bande dessinée. Scénariste d’un très grand nombre d’albums, dont, entre autres, des enquêtes…
du commissaire Raffini.


13 x 19 cm - Relié - 248 pages - 14,90 €

ISBN 978-2-84574-291-8

Place des libraires Trouvez ce livre chez un libraire avec Place des libraires

Messages

  • Dévoré en deux jours.
    Rodolphe a su nous replonger dans une époque bien "France d’autrefois" ce qui confère tout son charme à ce bouquin. L’écriture est fluide et les mots choisis, comme "badauds" et autre "dame" créent cette atmosphère d’antan que j’ai tant apprèciée dans ce roman.
    Je l’ai acheté sur un coup de tête et n’en suis pas déçue.
    Rodolphe m’a dit en dédicace, celà n’a rien à voir avec les enquêtes actuelles, hé bien tant mieux.
    Merci pour cet agréable moment.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.